Bourses et Aides

Bourses Education Nationale (CROUS)

La demande de bourse sur critères sociaux et de logement fait l’objet d’un Dossier Social Étudiant (DSE).
Chaque année, en prévision de la rentrée suivante, impérativement entre le 15 janvier et le 31 mai à partir du site internet du CROUS de l’académie où vous êtes inscrit au moment de votre demande.
L’attribution des bourses est soumise à des conditions d’études, d’âge, de nationalité, de revenus et charges de la famille, d’éloignement du domicile familial.
Vous devez être inscrit(e) dans un établissement relevant du Ministère de l’Enseignement Supérieur ou du Ministère de la Culture.
Les formations habilitées à percevoir les boursiers à NEOSUP sont :
  • le DTS IMRT,
  • le BTS Diététique,
  • le BTS Opticien-Lunetier.

Contrat d’allocation formation

Les étudiants de 3ème année ont la possibilité de signer des contrats d’allocations d’études avec des structures partenaires (comme la Pitié Salpêtrière à Paris par exemple). Ces contrats leur permettent de financer leur formation (à hauteur de 458 € nets mensuels) en échange de l’engagement de travailler, à l’issue de la formation, dans la structure, autant de mois que de mois financés.

Cette année, 3 jeunes se sont vus proposer 10 mois financés (soit 4580€ nets sur l’année) contre un engagement de 10 mois.

Indemnités de stages

La Région verse une indemnité forfaitaire compensatrice des frais de stages aux étudiants de DTS IMRT. Le montant théorique maximum de cette indemnité est de 1 962 € sur les trois ans.

Conformément à l’article 7 de l’arrêté du 14 juin 2012 relatif au diplôme d’Etat de manipulateur d’électroradiologie médicale, une indemnité de stage est versée aux étudiants pendant la durée des stages réalisés au cours de leur formation. Le montant de cette indemnité est fixé, sur la base d’une durée de stage de trente-cinq heures par semaine, à :

  • 23 euros en première année ;
  • 30 euros en deuxième année ;
  • 40 euros en troisième année.

Aides diverses

AIDES DES DÉPARTEMENTS
Les conseils départementaux peuvent aider les étudiants les plus démunis.
Dans les Pyrénées-Orientales, c’est la Mission Locale Jeunes qui est chargée de gérer ces dossiers.

PRISE EN CHARGE PAR LE FONGECIF
Pour les salariés ou anciens salariés en reconversion professionnelle, les frais de scolarité peuvent être pris en charge après acceptation du dossier par le Fongecif de votre région.