PRÉPA CONCOURS AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE

L’auxiliaire de puériculture réalise des activités d’éveil et des soins visant au bien-être, à l’autonomie et au développement du nouveau-né. Il travaille dans des services de maternité, des crèches ou des centres de protection maternelle et infantile (PMI) sous la responsabilité de la sage-femme ou de la puéricultrice. L’auxiliaire de puériculture participe aussi à la communication avec la famille dans le cadre du soutien à la parentalité.

PROFIL DU CANDIDAT

Vos qualités relationnelles vous font aller naturellement vers les autres. Vous possédez une bonne résistance physique et psychologique, de l’empathie, de la patience et de la douceur.

Si vous avez au moins 17 ans et ne possédez pas de diplôme particulier, vous devez passer l’intégralité des concours et vous êtes concerné par le module de formation ASAP.

Si vous êtes titulaire du baccalauréat, d’un diplôme équivalent ou d’un diplôme de niveau V de la filière sanitaire, vous êtes dispensé des épreuves d’admissibilité des concours sauf des tests psychotechniques et vous êtes concerné par le module de formation APO.

CONTENU DU CONCOURS

Épreuves d’admissibilité:
– Culture générale (12 points) : 2 à 3 questions à partir d’un texte portant sur un sujet d’actualité sanitaire et social.
– Série de 10 questions à réponses courtes (8 points) : 5 questions de biologie, 3 questions sur les 4 opérations de base, 2 questions d’exercices de mathématiques.
– Tests psychotechniques (20 points)

Épreuve d’admission:
– Exposé oral de culture générale (15 points) : question à partir d’un thème relevant du domaine sanitaire et social.
– Discussion avec le jury (5 points) : questions sur la connaissance et l’intérêt pour la profession du candidat, motivations de celui-ci à intégrer la formation.

LE MÉTIER EN VIDÉO

ORGANISATION DES ÉTUDES

Cliquez sur le tableau pour l’agrandir
Soit une semaine type de 21 heures pour le module ASAP et 15 heures pour le module APO (hors module d’orthographe optionnel). La formation se déroule de septembre à mars, avec 2 à 4 semaines de stage réparties sur l’année.
La grande majorité des cours se déroule en groupe de moins de 15 étudiants. Évaluations hebdomadaires, 3 concours blancs en conditions réelles avec classement. Suivi individualisé par une infirmière, enseignante en IFSI et responsable pédagogique de la section.

Épreuves du concours

Épreuves d’admissibilité:
– Culture générale (12 points) : 2 à 3 questions à partir d’un texte portant sur un sujet d’actualité sanitaire et social.
– Série de 10 questions à réponses courtes (8 points) : 5 questions de biologie, 3 questions sur les 4 opérations de base, 2 questions d’exercices de mathématiques.
– Tests psychotechniques (20 points)

Épreuve d’admission:
– Exposé oral de culture générale (15 points) : question à partir d’un thème relevant du domaine sanitaire et social.
– Discussion avec le jury (5 points) : questions sur la connaissance et l’intérêt pour la profession du candidat, motivations de celui-ci à intégrer la formation.